Le Smart Chiffre #4 | Beaucoup de consommateurs achètent en ligne ce qui n’est pas disponible en magasin

Rupture de stock en magasin et achat online

Les réflexions du moment tournent beaucoup autour du problème du showrooming : les consommateurs viendraient de plus en plus en point de vente pour repérer les produits avant de réaliser leurs achats en ligne. La question est de fait bien plus complexe que cela, car les consommateurs sont loin d’avoir abandonné le rituel du shopping en « live » et déclaré un éventuel désamour du commerce physique.

En revanche, les distributeurs devraient se pencher sur leurs performances et notamment leur capacité à délivrer une expérience shopping pleinement satisfaisante. En effet, une très grande majorité des consommateurs est souvent obligée de commander par Internet un produit parce qu’il n’était pas proposé en point de vente.


L’indisponibilité en magasin : une expérience  que tous les consommateurs connaissent.

71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps.
Comment interpréter ces chiffres ?

  • Tout d’abord, on s’inquiète beaucoup de la menace que la recherche d’information et la commande par Internet mobile représenteraient pour le commerce physique. Or, l’achat online après rupture en magasin est de loin beaucoup plus répandu et plus préoccupant. Il s’agirait donc de s’attacher à trouver une solution à ce problème.
  • Ensuite, cela signifie que régulièrement les enseignes ne parviennent pas à répondre aux besoins des consommateurs et à y apporter une solution par exemple par la pré-réservation de produit ou commande pour livraison à domicile .
Smart Chiffre #4 - Achat Online après rupture de stock en magasin

 

Et c’est bien dommage, car nos études qualitatives auprès de consommateurs nous rappellent que la qualité de l’expérience shopping est très corrélée au fait d’avoir trouvé ce que l’on cherche ou de repartir repus. La valeur de l’enseigne ou plus globalement d’une destination shopping (centre commercial, centre-ville) se mesure aussi à cette capacité.

En savoir plus : L’étude Smart shopping 2012 menée en septembre 2012 analyse en détail le comportement cross-canal des consommateurs : quelles sources ou étapes avant l’achat ? pour quoi faire ? que représentent les parcours multicanaux d’information ou de vente en termes de fréquence ?
Si vous souhaitez plus d’informations sur l’étude,  contactez-nous au 01 53 63 25 80 ou par e-mail smartshopping@ginger-conseil.fr .
Vous pouvez également vous reporter à nos précédents articles :

Vous pouvez déposer un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

24 réponses à l'article “Le Smart Chiffre #4 | Beaucoup de consommateurs achètent en ligne ce qui n’est pas disponible en magasin”

  1. [...] 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  2. [...] 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  3. [...] Les distributeurs devraient se pencher sur leurs performances et notamment leur capacité à délivrer une expérience shopping pleinement satisfaisante. En effet, il a été rapporté qu'une très grande majorité des consommateurs est souvent obligée de commander par Internet un produit parce qu’il n’était pas proposé en point de vente.   71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Les enseignes ne parviennent pas si souvent à répondre aux besoins des consommateurs et à y apporter une solution. Cela, par exemple, par la pré-réservation de produit ou commande pour livraison à domicile.  [...]

  4. [...] Les distributeurs devraient se pencher sur leurs performances et notamment leur capacité à délivrer une expérience shopping pleinement satisfaisante. En effet, il a été rapporté qu'une très grande majorité des consommateurs est souvent obligée de commander par Internet un produit parce qu’il n’était pas proposé en point de vente.   71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Les enseignes ne parviennent pas si souvent à répondre aux besoins des consommateurs et à y apporter une solution. Cela, par exemple, par la pré-réservation de produit ou commande pour livraison à domicile.  [...]

  5. [...] 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le commerce physique de se poser les bonnes questions.  [...]

  6. [...] les distributeurs devraient se pencher sur leurs performances et notamment leur capacité à délivrer une expérience shopping pleinement satisfaisante. En effet, une très grande majorité des consommateurs est souvent obligée de commander par Internet un produit parce qu’il n’était pas proposé en point de vente. 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Les enseignes ne parviennent pas si souvent à répondre aux besoins des consommateurs et à y apporter une solution par exemple par la pré-réservation de produit ou commande pour livraison à domicile .  [...]

  7. [...] 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  8. [...] Le Smart Chiffre #4 | Beaucoup de consommateurs achètent en ligne ce qui n’est pas dispon… [...]

  9. [...] Les distributeurs devraient se pencher sur leurs performances et notamment leur capacité à délivrer une expérience shopping pleinement satisfaisante. En effet, une très grande majorité des consommateurs est souvent obligée de commander par Internet un produit parce qu’il n’était pas proposé en point de vente.  [...]

  10. [...] C'est ce que nous révèle l'étude Smart Shopping 2012 : 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  11. [...] les distributeurs devraient se pencher sur leurs performances et notamment leur capacité à délivrer une expérience shopping pleinement satisfaisante. En effet, une très grande majorité des consommateurs est souvent obligée de commander par Internet un produit parce qu’il n’était pas proposé en point de vente.71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Les enseignes ne parviennent pas si souvent à répondre aux besoins des consommateurs et à y apporter une solution par exemple par la pré-réservation de produit ou commande pour livraison à domicile .  [...]

  12. [...] C'est ce que nous révèle l'étude Smart Shopping 2012 : 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  13. [...] C'est ce que nous révèle l'étude Smart Shopping 2012 : 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  14. [...] C'est ce que nous révèle l'étude Smart Shopping 2012 : 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  15. [...] Les distributeurs devraient se pencher sur leurs performances et notamment leur capacité à délivrer une expérience shopping pleinement satisfaisante. En effet, une très grande majorité des consommateurs est souvent obligée de commander par Internet un produit parce qu’il n’était pas proposé en point de vente.  [...]

  16. [...] C'est ce que nous révèle l'étude Smart Shopping 2012 : 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  17. [...] C'est ce que nous révèle l'étude Smart Shopping 2012 : 71% des internautes français reconnaissent avoir déjà effectué un achat par Internet parce que le produit désiré n’était pas disponible en point de vente. Ils sont 12% à le faire souvent et 45% de temps en temps. Certes le showrooming peut être considéré comme une menace pour les magasins, il peut aussi être vu comme une nécessité pour le Commerce physique de se poser les bonnes questions  [...]

  18. [...] En savoir plus : L'étude Smart shopping 2012 menée en septembre 2012 analyse en détail le comportement cross-canal des consommateurs : quelles sources ou étapes avant l'achat ? pour quoi faire ? que représentent les …  [...]

  19. [...] En savoir plus : L'étude Smart shopping 2012 menée en septembre 2012 analyse en détail le comportement cross-canal des consommateurs : quelles sources ou étapes avant l'achat ? pour quoi faire ? que représentent les …  [...]

  20. [...] Les réflexions du moment tournent beaucoup autour du problème du showrooming : les consommateurs viendraient de plus en plus en point de vente pour repérer les produits avant de réaliser leurs achats en ligne. La question est de fait bien plus complexe que cela, car les consommateurs sont loin d’avoir abandonné le rituel du shopping en « live » et déclaré un éventuel désamour du commerce physique.  [...]

  21. [...] Les distributeurs devraient se pencher sur leurs performances et notamment leur capacité à délivrer une expérience shopping pleinement satisfaisante. En effet, une très grande majorité des consommateurs est souvent obligée de commander par Internet un produit parce qu’il n’était pas proposé en point de vente.  [...]

Déposer un commentaire


+ 5 = neuf